Tract du MODEM Martinique pour les régionales 2010

LES 14 ET 21 MARS 2010, LORS DES ELECTIONS REGIONALES,
JE CHOISIS LA LISTE


MODEM MARTINIQUE



Parce que la Martinique mérite de retrouver la
sérénité,

Parce qu’il lui faut retrouver la confiance vis à vis de ses élus,

Parce que les élus doivent représenter la diversité des martiniquais,

Parce que la défense de la Démocratie, dans un développement économique, social et écologique sont des impératifs incontournables,


DONNONS À LA MARTINIQUE UNE ASSEMBLÉE RÉGIONALE
DYNAMIQUE, RENOUVELÉE, PLURIELLE
 POUR LA CONDUIRE SUR LA VOIE DE LA RÉUSSITE.

DES FEMMES ET DES HOMMES, VENUS DE TOUS HORIZONS, DE TOUTES LES CLASSES D’AGE, PROVENANT DE TOUTE LA MARTINIQUE, CONJUGUENT LEURS EXPÉRIENCES, LEURS CONNAISSANCES, LEUR DIVERSITÉ, LEUR ÉNERGIE ET LEUR TOLÉRANCE AU SERVICE DE LA MARTINIQUE.

 

 

LISTE DES CANDIDATS DU MoDem

 

1. Max ORVILLE,

Directeur d’école primaire, professeur des écoles,

Master 2 Sciences de l’éducation, maîtrise d’administration publique

2. Jacqueline JOUGON,

responsable des ressources humaines

3. Thierry LESEL,

chef d’entreprise

4. Otilia FERREIRA,

gynécologue obstétricien

5. Michel AURIOL COMBES,

proviseur

6. Leïla SIMPHOR,

assistance de direction

7. Jean Pierre EUTROPE,

chef d’entreprise

8. Karine ALEXANDRE,

enseignante

9. Elie CARONIQUE,

cadre SME

10. Eline GAMESS,

directeur des

ressources humaines

11. Francky FOURLIN,

chef d’entreprise

12. Betty NOGIG,

professeur d’anglais

13. François YANG-TING,

étudiant

14. Valérie LUTBERT,

professeur

15. Jean Louis JOACHIM,

maître de conférences UAG

16. Joséphine JANVION,

conseiller municipal

17. Alain PAYRAUDEAU,

comptable

18. Elodie FOURLIN,

étudiante

19. Philippe PAYEN,

enseignant

20. Chantal JEAN-MARIE,

agent administratif

21. Paul CHARLERY-ADELE,

cariste

22. Christelle RENE-CORAIL,

agent CAF

23. Fred CHALONS,

cadre Orange

24. Josiane BRAY,

sans emploi

25. Frantz BELNY,

retraité

26. Sonia LORDELOT,

sans emploi

27. Frédéric BONNIOL,

expert comptable

28. Colette MOLINARD,

professeur des écoles

29. Philippe LESEL,

chef d’entreprise

30. Isabelle BESNIER,

professeur

31. Yoan JOACHIM,

préparateur en pharmacie

32. Mavreen MARTIAL,

hôtesse d’accueil

33. Jean Louis CHARPENTIER TITY

professeur 

34. Marie Hélène DOMOISON,

sage-femme

35. Jean Etienne PRESENT,

responsable financier

36. Flore JOACHIM,

fonctionnaire

37. Willy DORE,

technicien télé

38. Marcelle GRANGENOIS,

retraitée

39. Alfred VIVIES,

propriétaire

40. Marie-Annie RENE-CORAIL,

auxiliaire de puericulture

41. Cédric SIGERE,

employé agricole

42. Simone BOURDON,

retraitée

43. Fred VIERSAC,

retraité

Les propo

Les propositions du MOUVEMENT DÉMOCRATE

pour une Martinique fière et forte de sa diversité


pour une Martinique fière et forte de sa diversité

POUR EN FINIR AVEC LE CHÔMAGE ENDÉMIQUE EN MARTINIQUE, LA RÉGION

DOIT S’IMPLIQUER ACTIVEMENT DANS UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE :

 

Création d’une société de capital risque régionale servant de caution aux prêts,

permettant l’accès au financement des PME et des microentreprises

Relance du BTP :

• Rénovation et mise aux normes antisismiques des lycées, dont le lycée Schoelcher

• Construction de maisons de retraite

• Ouverture d’établissements médico-sociaux pour personnes âgées (dépendantes ou non)

• Elargissement du parc logement étudiant

Développement de l’économie sociale et solidaire avec mutualisation et coopération

des sociétés de service à la personne : accueil de la petite enfance, personnes âgées, soutien

scolaire

Rétablissement des contrats aidés dans le domaine de l’éducation, de la santé et de

l’environnement

Dynamisation du tourisme avec de nouvelles orientations :

• Soutien du parc hôtelier

• Développement du tourisme vert (gîtes, tourisme à la ferme…)

• Création d’un tourisme de santé : ouverture de centres de thalassothérapie et de balnéothérapie

Mise en place d’une Haute Autorité Régionale chargée du logement et de l’hébergement

permettant :

• La rénovation de l’habitat

• La mise aux normes antisismiques des bâtiments publics

• Sécurisation des lycées

Valorisation et diversification de la production locale agroalimentaire. Soutien aux agriculteurs

et aux pêcheurs contraints à une reconversion causée par l’empoisonnement à

la chlordécone.


POUR QUE LES JEUNES MARTINIQUAIS S’ÉPANOUISSENT

ET EXERCENT DEMAIN UN MÉTIER QUI LEUR CONVIENT :

Sécurisation des lycées ; lutte contre la violence dans les établissements scolaires

Soutien d’une dynamique éducative de prévention des risques : alcool, drogues, violences

faites aux femmes, inceste et pédophilie.

Rapprochement du monde de l’éducation de celui des entreprises avec implication forte

de la région pour les orientations des jeunes évitant des erreurs de choix

Ouverture de voies de la formation professionnelle conduisant à des emplois disponibles

en Martinique

Soutien aux équipements sportifs de qualité. Création d’un centre des métiers du sport.

Soutien des familles en se portant caution pour le logement des étudiants

Gratuité des manuels scolaires au lycée

Facilité d’installation des étudiants en métropole par le jumelage interrégional

Elargissement du champ d’influence culturel et artistique martiniquais par le jumelage

des régions Martinique et Ile de France

Formation professionnelle tout au long de la vie avec bilan facilité à mi parcours permettant

des changements de carrière

Augmentation des bourses et du budget de la recherche à l’UAG


POUR QUE LA VIE QUOTIDIENNE SOIT POUR TOUS LES MARTINIQUAIS SOURCE DE

BIEN-ÊTRE, UN AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET UNE NOUVELLE APPROCHE DES

TRANSPORTS S’IMPOSE :

Délocalisation des services publics centralisés vers les territoires économiquement désertifiés

Soutien, par des aides spécifiques, à la création d’entreprises dans les communes sinistrées

en terme d’emplois

Développement du merroutage entre Saint Pierre et Fort de France ; les camions ainsi

transportés libèrent l’axe de la nationale 2 et l’émission de CO2 est 2,5 fois moindre

Lancement d’une étude d’axe routier périphérique du Lamentin autorisant une fluidité

nord-est/sud-ouest

Raccordement du tout à l’égout avec installation de stations d’épuration sur toute la

Martinique

Mise en place d’un contrôle de la conformité des installations des particuliers dans le

traitement des eaux usées (obligation si plus de 2000 habitants de raccorder à une station

d’épuration)


POUR QUE NOTRE SANTÉ SOIT AMÉLIORÉE ET PRÉSERVÉ L’AVENIR DE NOS ENFANTS,

UN VÉRITABLE PLAN D’ACTIONS ÉCOLOGIQUES DOIT ÊTRE CONDUIT :

Lecture objective des dégâts liés à la chlordécone :

• Implantation d’un centre de recherche pour la dépollution des sols (en lien avec l’UAG)

• Prélèvements réguliers des eaux et des produits de la pêche et information transparente

de la population

• Poursuite de la recherche sur les conséquences de cette pollution (cancers, stérilités, anomalies

foetales, fausses couches…) Création et soutien des centres de recueil des données.

• Dédommagement de ses victimes au titre des maladies professionnelles

• Evaluation des risques des produits utilisés actuellement dans l’agriculture (paraquat,

insecticides…)

Développement d’énergies renouvelables : photovoltaïque, éolien, solaire, géothermique

Investissement dans l’économie de biomasse, notamment sur les sols chlordéconés

Evaluation du bénéfice d’une usine de déssalinisation

Amélioration de la qualité des eaux de baignade et dépollution des bords de mer par

l’action conjuguée du traitement des eaux usées et du tout à l’égout

Organisation d’une collecte pérenne des batteries de voiture usées, source de contamination

des sols et des rivières par les métaux lourds

Ramassage des carcasses de voiture pour une lutte primaire contre les moustiques et

pour une éradication de la dengue

Education de la population :

• Campagne de dératisation pour lutter contre la leptospirose

• Plan nutrition pour contrer l’obésité

Augmentation de l’offre d’accueil, de soin et d’hébergement dans le domaine médicosocial :

• Application d’un plan Alzheimer Martinique

• Ouverture de centres pour personnes âgées dépendantes et non

• Création de structures de prise en charge des toxicomanes, des errants, des patients

HIV et des dépendants au crack

• Création de centres de thalassothérapie et de balnéothérapie


POUR QUE LA DÉMOCRATIE SORTE GAGNANTE DE CES ÉLECTIONS RÉGIONALES :

Construction de l’armature de la prochaine collectivité unique conjointement avec les

élus du Conseil Général

Préservation des emplois dans le cadre de la fusion des missions

Rassemblement de toutes les forces politiques actives, même divergentes, fussent-elles

minoritaires, dans l’écriture du projet futur

Etablissement d’un bilan semestriel des actions et budget engagés par le Conseil Régional

et transmission transparente à la population

Instauration d’une contrainte de mandat unique pour les conseillers

Refus des votes à main levée et retour immédiat du vote à bulletin secret sécurisé, seul

garant de la liberté des choix

Exigence d’une représentation proportionnelle équitable pour protéger le droit des minorités.

 


     

« LES FUTURS ÉLUS DU MoDem MARTINIQUE

S’ENGAGENT À HONORER CES PROPOSITIONS

ET À DÉFENDRE ET SERVIR PARTOUT LES

INTÉRETS DES MARTINIQUAIS »

                                                                                                                                                         Max Orville. 

                                                                                       
 
MOUVEMENT DEMOCRATE MARTINIQUAIS

9, Allée de la Louisiane - 97 200 Fort de France

Tél. :     06.96.79.89.99    

www.modem-martinique.over-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :